Chant V de la Belgariade de David Eddings

Publié le par poet24

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv38238364.jpg

 

L'auteur

 

David Eddings (7 juillet 1931-2 juin 2009) est un écrivain américain né à Spokane (près de Seattle dans la région de Puget Sound) dans l'État de Washington. Il est décédé dans la nuit du 2 au 3 juin 2009.

Il a écrit de nombreux romans célèbres de Fantasy, dans le sous-genre de la High fantasy. Sa femme Leigh Eddings (Judith Leigh Schall) décédée en 2007 à 69 ans, est considérée comme la co-auteure non créditée de nombre de ses romans, et est reconnue comme telle dans ses œuvres les plus récentes.

 

Le résumé

 

Soudain jaillirent du sol des formes ténébreuses: silhouettes immenses, robes noires, masques d'acier étincelant. Elles avaient surgi à l'endroit le plus inattendu, entre les rangs mêmes de l'armée. Un jeune chevalier mimbraïque en avisa une à ses côtés et sabra. A l'instant où sa lame traversait l'ombre, il fut frappé par la foudre. Des tourbillons de fumée s'élevèrent des fentes de son ventail et il grilla dans son armure. Ce'Nedra, la Fiancée de Lumière, crispa la main sur son amulette et ferma les yeux: "Aide-nous, Belgarath! Nous allons etre écrasés!" A quoi servait de l'appeler? Sans doute avait-il atteint la Cité de la Nuit, où Torak s'éveillait au milieu des ruines. L'immense geste s'achevait dans le fracas des armes, et l'enfant de la prophétie n'était pas prêt. La guerre des sept mille ans allait finir la victoire du Dieu-Dragon des Angaraks!

 

Mon avis

 

On découvre le dénouement de cette histoire dans ce dernier tome. C'est l'occasion, une fois le "travail" fini de trouver le réconfort auprès de l'être aimé ...

 

C'ets en définitie une très bonne oeuvre de fantasy, une oeuvre mois compkexe qu'un seigneur des anneaux ou que l'épée de vérité mais pas moins riche. On y trouve de plus un humour très fin et bien agréable.  Un incontournable à découvrir dans ce genre !!!!

 

Rappel

 

Chant I de la Belgariade
Chant II de la Belgariade

Chant III de la Belgariade

Chant IV de la Belgariade

 

 

 

Publié dans fantasy

Commenter cet article

valcogne 30/11/2011 07:26

La lecture est une chose formidable, voire essentielle. C'est sûr, elle demande beaucoup de temps. Je compte m'attaquer aux Maxime Chattam après avoir lu votre opinion, et cela quand j'aurai lu le
dernier Ellroy et "Le livre sans nom" et... Cordialement.

valcogne.over-blog.com 29/11/2011 17:06

Puisque manifestement vous avez apprécié la Belgariade je vous conseille vivement les superbes: "Belgarath le sorcier: les années noires" et "Polgara la sorcière: les années d'espoir" qui
expliquent d'où viennent nos héros et qui ils sont. De plus, c'est mieux écrit que les cinq tomes précédents.Cordialement.

poet24 29/11/2011 22:20



je compte bien m'y mettre ainsi qu'à la Mallorée. Me faudrait juste pouvoir consacrer tout mon temps à la lecture. Ce serait un job d'enfer lecteur !!!!lool


 


merci pour ce commentaire



Mylène (ou mycoton32) 01/04/2010 17:47


Moi aussi j'avais adoré. Il est vrai que le style est plus "simple" que les auteurs que tu cite mais la lecture est tellement fluide que tu te laisse vite emporter! Des supers souvenirs!


poet24 01/04/2010 18:08



oui tout à fait pour une lecture sans prise de tête ou une première excursion en fantasy c'est parfait