Et si on dansait d'erik Orsenna

Publié le par poet24

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv60725093.jpg

 

L'auteur

 

Après des études de philosophie et de sciences politiques, Erik Arnoult, dit Orsenna, enseigne l'économie à l'Ecole normale supérieure. Il entame par la suite des activités administratives et devient conseiller ministériel puis conseiller culturel auprès du président François Mitterrand de 1981 à 1984, expérience relatée dans 'Grand amour' en 1993. En décembre 1985, il entre au Conseil d'Etat et exerce les fonctions de maître des requêtes. Parallèlement à ses activités, il est l'auteur de sept romans et obtient le prix Roger Nimier en 1978 pour 'La Vie comme Lausanne' ainsi que le prix Goncourt 1988 pour 'L' Exposition coloniale'. Il est élu à l'Académie française le 28 mai 1998. Il est aujourd'hui vice-président de la société Cytale, dédiée au livre électronique. En octobre 2003, il participe au 16e festival du Livre de Mouans-Sartoux dans les Alpes-Maritimes, pour la présentation de son ouvrage, 'Madame Bâ'. L'année suivante, il publie 'Les Chevaliers du subjonctif ', 'Portrait du Gulf Stream' en 2005 et 'Voyage au pays du coton' en 2006. En 2007, Erik Orsenna reçoit le prix du Livre d'économie pour 'Voyage au pays du coton' et publie 'La Révolte des accents', un roman sur la disparition des accents dans la langue française. Ecrivain prolifique, l'académicien signe l'année suivante 'La Chanson de Charles Quint', l'histoire de deux frères qui comparent leurs deux visions de l'amour. Avec une carrière longue et saluée, Erik Orsenna est sans conteste l'un des écrivains français les plus importants du XXe siècle.
(Source EVENE)

 

Le résumé

 

Jeanne a bien grandi puisqu'elle a 16 ans ! Et comme ses parents sont de nouveau amoureux, ils n'ont pas trop la tête à éduquer leurs enfants. Du coup, c'est Jeanne qui s'occupe de Tom. Pour gagner sa vie, elle est devenue une "dealeuse de phrases". Elle fabrique des phrases pour les autres. Cela va des dissertations qu'un élève n'arrive pas à faire au discours d'un politicien en détresse.
Il faut dire que depuis toute petite, elle aime les mots. Et comme elle doit survivre, eh bien, elle a trouvé ce travail-là.
C'est en écrivant des discours que notre adolescente a compris toute l'importance de la ponctuation. Sans elle, point de souffle dans un discours et celui-ci retombe comme un soufflé. Et rien de mieux que la musique pour apprendre à rythmer ses phrases. Cela tombe bien puisque Tom n'a toujours pas lâché sa guitare !
Ainsi quand le président Bonaventure qui a chassé l'odieux Nécrole lui demande de l'aide, notre Jeanne part sur son île. Ce sera pour elle l'occasion de vivre de nouvelles aventures avec les mots ...

 

Mon avis

 

Je reste sous le charme de cette petite série qui permet de redécouvrir les particularités  de notre belle langue française sous un nouveau jour, plus léger et ludique.

Ce volume si trate plus précisément du rythme de  que peuvent donner à nos phrases les différents signes de ponctuation.

 

Aujourd'hui où on est de plus en plus envahi le langage sms, le parler qu'on retrouve dans l'écrit, je trouve ces  livres pour le moins beaux dans leur combat et leur originalité !!

 

Commenter cet article