Frey de Chris wooding

Publié le par poet24

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv42208236.jpg

L'auteur

 

Chris Wooding est né en 1977 à Coalville, en Angleterre. Comme il ne se passait pas grand chose dans sa ville natale, il a décidé se mettre à écrire. Il avait 16ans lorsqu'il finit d'écrire son premier roman. A 18ans, il avait un agent. A 19, il publiait son premier livre.

A 32 ans, il est l'auteur d'une vingtaine de romans, traduits dans de nombreux pays. Qui a tué Alaizabel Cray ?, un roman fantastique, a obtenu le prestigieux prix jeunesse Silver Smarties. Chris Wooding vit à Londres où il se consacre à l'écriture et travaille également sur un projet de dessin animé.

 

 

Le résumé

 

Pirate, voleur, menteur, mercenaire, séducteur, bretteur… autant de qualificatifs qui conviennent parfaitement pour décrire Darian Frey. À bord de son aéronef, il est le chef d’une petite bande d’aventuriers vivant chichement d’activités illégales. Notre ami est très loin du portrait du héros, et il s’en contente parfaitement. La fin justifiant les moyens, son équipage s’en sort toujours avec les moyens du bord : arnaque, magie noire, lames bien affûtées… Courir très vite peut aussi s’avérer utile, souvent. L’important, c’est de faire profil bas, et que son aéronef ait assez de fuel pour voler.
Bref, le cap’taine est beaucoup de choses… mais sûrement pas un assassin de sang froid. Pourtant, à la suite d’un casse facile qui augurait pourtant le meilleur pour leur compte en banque, tout dérape : Frey gagne le titre d’ennemi public numéro un, pourchassé par toutes les forces de la Coalition. Cette histoire puant la conspiration à plein nez, Frey devra faire preuve de toutes ses capacités criminelles pour éviter la corde.

 

Mon avis

 

I s'agit là d'un roman de space opéra assez sympathique. Pourtant j'ai eu peur au début le ppersonnage principal étant antipathique à force d'insensibiité. Mais suite à une mission qui dérape, il change et fait peu à peu attention à son équipage. On a là un groupe de personnes ayant tout perdu et s'attachant es uns aux aures uniquement pour survivre. Mais le groupe va peu à peu se souder. on découvre au fi du récit 'histoire caché de chaque personnage.

Le rythme est soutenu, les personnages  bien différents les uns des autres, sans sobrer dans la caricature.

 

un bon roman bien dépaysant et  mouvementé !!

Publié dans science-fiction

Commenter cet article