L'énigme des blancs-manteaux de Jean-François Parot

Publié le par poet24

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv662547.jpg

 

 

L' auteur 

 

Jean-Francois Parot est surtout connu pour être l'auteur de la série policière Nicolas Le Floch, parue aux éditions Jean-Claude Lattès et dans la collection « Grands Détectives » aux Éditions 10/18. C'est lorsqu'il était en poste à Sofia, que Jean François Parot eut l'idée du personnage de Nicolas Le Floch, policier du XVIIIe siècle, né à Guérande et commissaire au Châtelet. Chaque récit est inscrit dans une période politique précise dont les éléments se nouent harmonieusement aux méandres de l'action. Mélanges d'aventures, d'enquêtes policières et de reconstitutions historiques, ses ouvrages sont traduits en italien, espagnol, anglais, japonais, russe et bientôt en coréen. Ils sont actuellement l'objet d'une adaptation télévisuelle par Hugues Pagan (six épisodes tournés)1.

Le principal attrait de ces romans réside dans la précision scrupuleuse apportée au tableau du Paris du XVIIIe siècle qu'il propose. Il y mêle avec talent événements historiques et intrigue policière solidement construite. On sent planer l'ombre de Dumas et de Balzac (Vidocq) dans ces histoires menées de main de maître. On songe aussi aux enquêtes du fameux Lecoq créé par Émile Gaboriau au XIXe siècle.

 

Le résumé

 

1761. Nicolas Le Floch quitte sa Bretagne natale pour se mettre au service de M. de Sartine, chef des affaires secrètes de Louis XV. Nicolas prend vite du galon. Le voilà plongé dans une ténébreuse affaire.
Meurtres, vols, corruption : secondé par l'inspecteur Bourdeau, il dénouera peu à peu les fils de cette enquête, qui touche de près le roi et la Pompadour... 

 

Mon avis  

 

Je connaissais la série que j'ai regardé il y quelques temps et pour patienter en attendant la suite j'ai décidé de me plonger dans le livre ayant vu des critiques diverses plus ou moins bonne concernant l'adaptation.

Autant dire que ce n'était pas pour  l'énigme en soi que ca m'interesait encore que j'avais perdu de vue pas mal de faits,  mais plus pour l'ambiance meme de ces histoires.

Le personnage principal est attachant arrivé à Paris on le suit alors qu'il se perd dans cette ville qui ne ressemble en rien à ce qu'il connait, on le voit peu à peu entrer dans les arcanes d'un monde qui lui était étranger, celui de la justice, et découvrir peu à peu avec une certaine naïveté attendrissantes les façon de ce monde.

Niveau historique il est très bien documenté avec de nombreuses notes de bas de pages qu'il faut cependant aller lire à la fin du roman, petit bémol pour moi mais qui n'entame en rien la lecture.

 

C'est un très bon roman avec une intrigue finement menée et des personnages hauts en couleurs devant lesquels on reste difficilement insensible !!!

Publié dans historique

Commenter cet article