la conspiration du loup rouge de Robert V.S Redick

Publié le par poet24

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv3993058.jpg

L'auteur

  Robert von Stein Redick, auteur américain, débuta sa carrière en 2002 avec Conquistadores, un livre sur la dictature argentine dans les années 70. Mais c'est en 2008 qu'il fit ses premières armes dans les genres de l'imaginaire avec La Conspiration du Loup Rouge, premier tome de la saga de fantasy maritime Le Voyage du Chathrand.

Le résumé

Le Chathrand. Un cinq-mâts titanesque qui, depuis plus de six cents ans, sillonne les mers avec son millier d'hommes d'équipage. Un navire de légende qui a tout connu : tempêtes, pirates, sortilèges... Mais voilà que le Chathrand a disparu. Volatilisé en mer.
     Qu'est-il arrivé au plus fabuleux des vaisseaux ? Qu'est devenu Pazel, le jeune mousse capable de comprendre et parier toutes les langues du monde ; Nilus Rose, le plus fou des capitaines ; Thasha, la fille de l'ambassadeur en route vers un mariage forcé ? Et où ont disparu les clandestins très particuliers du navire dont le simple nom terrifie les hommes ?

Mon avis

J'ai vraiment bien aimé ce livre. Ne pas trop se fiez au résumé cependant la disparition du Chathrand on la sent pas trop vu qu'on garde à peu près tout le temps les pieds sur le pont.

Dans ce roman, deux grandes régions s'affrontent L'Arqual et le Mzithrin. Je dois avouer ne pas tout avoir saisi aux divers lieux cités, le but du voyage étant annoncé comme devant  réunir ces deux régions. Mais les complots grondent à bord du navire, dur de connaître ses alliés de ses ennemis....

Redick a réussi à créer un monde assez complexe ici où se mêlent magie, traîtrise, amitié... Une foule de personnages dont il est parfois dur de retenir les noms et leur place dans les complots se croisent et se décroisent au fil du roman, rendant son action dense. C'est un roman avec lequel il n'y a pas de longueurs, tout est perpétuellement en mouvement comme porté par le rythme de la mer, parfois simplement bercé par une mer relativement calme, parfois balloté sur des flots déchaînés. La fin se précipite et on arrive à la dernière page avec à la fois l'impression d'un ventre bien rempli et ce petit goût de reviens-y qui demeure malgré tout ....

Pour ma part j'attendrais avec impatience le prochain volume de cette trilogie !!!!



Publié dans fantasy

Commenter cet article

Véro 28/01/2010 18:07


Tiens un thème un peu inhabituel et qui change !


LaraC 28/01/2010 11:12


Alléchant! En y regardant de plus près, j'ai vu une critique qui parlait de "personnages hors du commun"... tu confirmes? Et pourquoi?


poet24 30/01/2010 22:34


tu poses pas les questions les plus faciles !!! On peut effectivement parler de persos hors du commun d'une part par leurs dons pazel a par exemple le don d'apprendre une langue juste en entendant
quelques mots. mais au delà du côté exceptionnel des persos je penses que c das leur caractérisation que ca se joue. Redick a créé des persos complets très bien ficelés, il a su mélanger des
espèces sans que ca paraisse trop ou cliché ou surfait. il a vraiment su créer un ensemble cohérent je pense que c'est dans ce sens qu'il faut comprendre personnages hors du commun. Pour une
première en fantasy, redick s'est vraiment très bien débrouillé


Anneso 28/01/2010 09:50


il a l'air chouette celui ci... quand est ce que parait la suite?


poet24 28/01/2010 10:33


vu qu'il est paru en septembre 2009 pas tout de suite je crains ...


Emeralda 28/01/2010 09:32


Une bonne saga qui commence même si elle ne comporte que 3 volets en tout...