Le coeur de la Terre de Maxime Chattam

Publié le par poet24

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv75529713.jpg

L'auteur

 

Enfant discret, Maxime Chattam grandit en région parisienne. Il n'est pas particulièrement brillant à l'école mais se passionne pour le cinéma. Il suit le Cours Simon, devient figurant dans un spectacle de Robert Hossein, et joue dans plusieurs téléfilms.

Au cours de son enfance, le jeune Maxime fait de fréquents séjours aux États-Unis: sa premiére destination en 1987 est Portland dans l'Oregon, ville qui lui inspirera son premier thriller (Le 5ème règne, 1999).

Il fait plusieurs petits boulots et reprend ses études de Lettres modernes. Pour se faire connaître du milieu du livre, il devient libraire. Il suit une formation de criminologie pendant un an où il étudie la psychiatrie criminelle, la police technique et scientifique et la médecine légale. Il assiste même à des autopsies et rencontre des spécialistes pour préparer son roman. Toujours libraire, il consacre ses week-ends à son projet de thriller. Il rédige L'âme du mal en 2001 et l'envoie à trois maisons d'édition. Michel Lafon le contacte et la contractualise. Ses romans sont plutôt ignorés par la critique mais sont des best-sellers. In Tenebris sort en mars 2003 alors qu'il est déjà en train d'écrire Maléfices. Il publie en 2005 Le sang du temps.

 

Le résumé

 

Tobias disparu dans les entrailles du Raupéroden, Matt et Ambre retournent à Eden, la cité des Pans, pour avertir le conseil de la ville de l'imminence d'une invasion des Cyniks, fomentée par la reine Malronce. Les Pans n'ont plus le choix, ils doivent se préparer à combattre, notamment en développant leur Altération, ce pouvoir surnaturel octroyé par le Cataclysme.

Avec L'Alliance des Trois, on découvrait un nouveau monde, avec Malronce son exploration. Le Coeur de la Terre montre les jeunes héros dans l'apprentissage de la vie en commun, de la politique, de la guerre et du rapport, nécessaire et salutaire, à la nature. Ainsi que la résolution des énigmes comme la vraie nature du Raupéroden et de la reine Malronce.

 

Mon avis  

 

 Ce dernier tome bien sur apporte des réponses. On découvre ainsi l'identité des deux menaces majeures de ce monde , le Raupéroden et Malronce. On y découvre aussi le rôle d'Ambre. C'est aussi l'affrontement final entre les Pans et les Cyniks.

 Enfin Maxime Chattam nous laisse espérer une suite en parlant de premier cycle d'Autre-monde

 

Pour ma part si il écrit une suite je prends les yeux fermés. Cette saga s'est lue toute seule,, on s'attache facilement aux personnages, le monde évoqué est facile à se représenter et on ne s'ennuie à aucune pages !!!

Publié dans science-fiction

Commenter cet article