Le miroir de Cassandre de Bernard Werber

Publié le par poet24

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv70852845.jpg

 

L'auteur

 

Après des études de criminologie, Bernard Werber intègre une école de journalisme à Paris. Il fait d'abord ses preuves dans la presse locale de Cambrai, puis devient un collaborateur régulier du Nouvel Observateur. En 1991, il publie son premier roman, 'Les Fourmis', et l'ouvrage fait une irruption remarquée sur la scène littéraire. Le roman suivant, 'Le Jour des fourmis' est traduit en vingt-deux langues. Il obtient le Prix des lectrices de Elle et se retrouve propulsé sur le pupitre des lycéens. Ce succès est en partie dû au fait que Werber a repris un genre ignoré en France mais dans lequel excellent les Anglo-Saxons, celui du roman scientifique, auquel l'auteur ajoute des considérations plus philosophiques portant sur l'organisation de nos sociétés humaines. Werber s'est également fait un nom dans le cinéma, avec la réalisation de 'La Reine de nacre'. En 2006, il sort son premier long métrage, 'Nos amis les Terriens'. Capable de se renouveler sans cesse et ecrivain talentueux, il a su imposer son style avec audace et détermination.

 

Le résumé

 

Et vous, que feriez-vous si vous vouliez voir le futur et que personne ne vous croie ?

 

Mon avis

 

Je suis partagée sur ce livre. J'ai bien aimé l'histoire. Les dialogues pimentés de proverbes, anti-proverbes, jeux de mots, étymologie... m'ont captivée. Cependant j'ai trouvé à ce roman un côté nombriliste très dérangeant. A faire sans cesse référence à ses livres, il donne l'impression d'avoir pris quelque peu  la gosse tête. Autant faire des liens d'un livre à l'autre via les personnages me dérange pas du tout autant faire la promo de ses livres est un peu déplacé il me fait penser à amélie Nothomb du coup ...

Publié dans science-fiction

Commenter cet article