Nouveau manuel du savoir-vivre

Publié le par poet24

Le nouveau Savoir-Vivre : Mode d'emploi

 

Ooooooooooh mon dieu, je vis avec des valeurs  datant du Moyen Age. Il est plus que temps de me mettre à la page, bon sang, si je veux survivre dans cette jungle moderne. c'est vrai, quoi! Il faut savoir évoluer avec son temps, n'est-ce pas? Mais peut-être ne suis-je pas la seule sur cette terre à ne pas avoir réalisé que les valeurs d'antan étaient complètement dépassées. A l'attention de ces personnes je vais fournir le mode d'emploi de ces règles de savoir-vivre qui semblent diriger cette société. Cependant soyez indulgent, j'en suis encore au stade de la découverte alors si j'oublie des règles ou semble en avoir mal compris n'hésitez pas à laisser des commentaires. Je sais bien que l'entraide n'est plus de ce monde mais je crois qu'il est dur de se débarrasser des vieilles illusions...

DANS LA RUE


1ère règle :Ne pas sourire quand vous êtes seul(e) dans la rue. Eh oui, vous faites peur aux grand-mères (elles pensent que vous en avez après leur cabas) et les autres personnes pensent que vous sortez d'un hôpital psychiatrique dans le meilleur des cas ou certains en chaleur pensent que ces sourires leur sont adressés (ils vous lâchent plus après).

2ème règle : La galanterie c'est du passé. Ne vous attendez donc plus à ce q'un homme vous ouvre une porte (attendez vous plutôt à ce qu'il la laisse se fermer devant votre nez!), ni à ce que rentrant chez vous chargée de sacs ou de valises, les gens vous cèdent le passage sur l'étroit trottoir ( ben oui, mais de quelle planète  débarquez-vous ??? Ils vont pas perdre du temps à attendre que vous passiez quand même!)

3ème règle :  : Quand il pleut, les personnes qui ont des parapluies ont tous les droits. C'est à vous de composer comme vous voulez pour éviter d'être éborgné(e). Ben oui ça leur servirait à quoi d'avoir un parapluie si il leur fallait l'écarter chaque fois qu'ils croisent quelqu'un, je vous le demande... Si vous êtes  vous-même armé d'un parapluie et que vous rencontrez une autre personne dans le même cas alors un petit conseil, écartez votre parapluie car votre adversaire n'aura aucun scrupule à écraser le votre pour passer.

  4ème règle : Ne plus avoir de respect pour les édifices religieux. Laissez traîner des bouteilles vides sur les marches, des détritus de toutes sortes, le Seigneur vous sera reconnaissant de donner un air plus moderne à ses églises. Si les petits vieux n'osent plus venir, peut être cela attirera à défaut les jeunes....

5ème règle : Ne pas vous attendre à des excuses quand vous vous faites bousculer, par contre si c'est vous qui bousculez quelqu'un, empressez-vous de vous excuser sinon ça pourrait être très mal vu. Je sais c'est pas très logique mais qui a dit que cette société moderne se caractérisait par la logique , d'abord ?

6ème règle : Si vous avez un chien et que vous le sortez arrangez-vous pour qu'il fasse ses besoins sur le trottoir, c'est vrai faudrait pas salir les caniveaux (Comme le faisait remarquer Alain Schifres, "Paris est la ville où les caniveaux sont les plus propres parce que les chiens les respectent")


DANS LE TRAIN


 1ère règle : N'attendez pas des hommes qu'ils vous aident à charger vos lourdes valises dans le compartiment prévu à cet effet au-dessus de vos têtes. Si vous avez le culot de le leur demander  vous les verrez pester silencieusement contre ces femmes qui ne savent pas voyager avec le strict minimum comme si nos valises étaient chargées d'objets inutiles...

2ème règle : Si vraiment vous galérez trop avec ces grosses valises encombrantes, vous avez toujours la possibilité de les laisser traîner dans le passage. On y voit toujours traîner toutes sortes de choses plus encombrantes les unes que les autres ( vélo, landau dans le meilleur des cas...) alors vos valises ne devraient pas trop dépareiller au milieu de tout ça.

3ème règle : Répondez au téléphone sans la moindre gêne pour les autres personnes qui partagent le wagon. Surtout ne commettez pas l'erreur d'aller dans le sas, les quelques bagages qui y sont n'y comprennent rien. Votre vie est tellement passionnante qu'il faut en faire profiter tout le monde. Par ailleurs ayez la gentillesse de parler bien fort des fois que la vieille dame à l'autre bout de la rangée soit un peu sourde. Il serait dommage qu'elle passe à côté de vos dernières aventures. La pauvre, à son âge, elle n'a pas l'occasion de vivre des choses aussi palpitantes, permettez lui de les vivre par procuration.

4ème règle : Si vous avez l'occasion de faire partager la musique que vous écoutez aux autres ne vous privez pas. Et si certains ont leur casque sur les oreilles et ne peuvent plus écouter tranquillement leur propre musique eh bien c'est tant pis pour eux. Z'avaient qu'à pas être aussi égoïstes d'abord!!!


EN VOITURE


1ère règle : Chaque automobiliste a son propre style, ainsi le code de la route doit rester personnalisé en fonction des goûts de chacun. c'est ainsi qu'on a vu se développer un jeu digne de Mario Party : le jeu de la priorité (qui qui passera le premier qu'ils appellent ça?). Dès lors conduire est moins monotone à part que les petits vieux sont tellement terrorisés qu'ils avancent plus du tout au stop.

2ème règle : Quand il pleut et que vous êtes en voiture, les piétons sont encore moins prioritaires que d'ordinaire. Ils peuvent bien se faire tremper et puis mirde, z'avaient qu'à pas oublier leur parapluie.

3ème règle : Ne jamais mettre ses clignotants. C'est vrai, votre conjoint vous fait peut-être filer pour savoir si vous avez un(e) amant(e). Oui je vous concède que cette société est légèrement parano. Pourquoi? Ca je sais pas encore.


DANS LES MAGASINS


1ère règle : Ne pas dire bonjour en entrant dans une boutique, sinon vous vous attirez quelques regards indignés comme si vous veniez de proférer la pire des insultes.  Oui, les gens sont devenus très susceptibles, mieux vaut ne pas les provoquer.

2ème règle : Quand vous faites tomber un article, ne le ramassez surtout pas, vous vous êtes déjà ridiculisé(e) en montrant votre maladresse, pas la peine d'attirer plus l'attention sur vous.

3ème règle : Période de soldes = temps de guerre civile. Aucune pitié même si vous connaissez la personne en face de vous c'est la loi du plus fort qui prévaut.

4ème règle : Quand quelqu'un vous appelle sur votre portable ou que votre meilleure amie vous accompagne, plantez-vous au milieu de l'allée centrale pour y déballer vos histoires croustillantes. Nul doute que nul n'y échappera et en plus ils vous en seront très reconnaissants.

5ème règle : Dans le rayon fruits et légumes, tâtez bien les fruits (ex une tomate) histoire de laisser votre marque si possible remettez les au milieu des autres histoire qu'ils passent inaperçus ( et puis si vous vous rendez compte que vous avez dans votre caddie un article inutile style le dernier rasoir de Gillette vous pouvez le laisser là lui aussi il y aura bien un mâle égaré dans ce bazar qui sera bien content de trouver un rasoir à 1.50€ le kilo). C'est ça le respect de nos jours!!!

6ème règle : Quand vos enfants vous accompagnent, proposez leur un jeu constructif style cache-cache ou touche-touche dans les rayons (le magasin est bien assez grand) et si vous vous attirez des remarques demandez leur si eux ils en auraient pas "marre-marre" avec des monstres pareils!!!

7ème règle : Votre caddie est une arme à savoir maîtriser. Laissez-le en plein milieu du chemin comme pour marquer votre territoire pendant que vous faites votre choix dans le rayon ou mieux encore collez-le aux produits pour être sur que les gens ne prendront pas de cette marque que vous détestez. Comme vous êtes serviable!!!

8ème règle : Vous êtes à la caisse, profitez-en pour vous débarrasser de ces centimes qui vous alourdissent le porte-monnaie. Et tant pis pour ceux qui sont pressés derrière vous! D'ailleurs c'est souvent les petits vieux qui râlent ainsi , c'est bien fait pour eux ils avaient qu'à pas attendre la fin de leurs feuilletons pour venir faire leurs courses.

9ème règle : toujours à la caisse si vous avez des caddies pleins à ras bord devant vous et seulement 2 articles dans vos bras dites-le bien fort et n'essayez pas d'attendre qu'on vous laisse passer. Ils n'avaient qu'à pas remplir leurs caddies d'abord quelle idée saugrenue !!! Vous avez aussi la possibilité de simplement vous glisser et vous imposer devant les gens ils n'oseront pas faire une scandale devant vous et tant pis pour la pauvre caissière qui entendra parler du pays. Elle avait qu'à se trouver un meilleur job de toute façon !!!

Publié dans textes persos

Commenter cet article

valcogne 12/09/2011 08:08


Voici un bon artcicle, bien observé, bien détaillé. Je me sens moins seul, d'autres ont le même regard sur mes contemporains sans être pour autant des grincheux ou des refoulés! Un exemple encore:
la vieille dame, si respectable, qui voit que prenez la file au Carrefour et fonce se mettre devant vous comme si de rien n'était,s'abritant derrière son grand âge au lieu de vous parler et de vous
expliquer pourquoi elle doit aller si vite alors qu'elle ne travaille plus depuis 30 ans!


poet24 12/09/2011 16:03



ah ca !!!! depuis je pourrais en rajouter bien des règles faudrait que j'y songe loool mais c'est limite déprimant de voir ca !!!



Frankie 25/01/2010 19:22


Pour avoir souvent voyagé en train avec des grosses valises et même des cantines quand je vivais à l'étranger, je sais de quoi tu parles ! :( Personne pour aider et on te regarde comme si tu étais
une moins que rien !
En revanche, une fois, j'ai aidé une mamie à descendre sa (lourde) valise et je me suis éborgnée avec !


poet24 25/01/2010 20:21


vi l'entraide est mal vue et souvent mal payée. mon frère a voulu aider une dame agée une fois à la caisse elle avait du mal à porter ses packs d'eau. Elle l'a renvoyée bouler comme si il avait
voulu les lui piquer ses packs !!!


pina 25/01/2010 13:54


il y a en bcp qui applique ce que je viens de lire mais il y a encore des gens gentils et uqi vous réponde gros bisous


Véro. 25/01/2010 12:11


Excellent ... ça sent le vécu tout ça et on s'y retrouve forcément !


Folfaerie 25/01/2010 11:19


Excellent ce billet, ça c'est du vécu :-)) Je retrouve ces mêmes comportements dans ma campagne perdue(avant j'habitais en région parisienne), comme quoi, les mauvaise manières touchent tout le
monde...