Spirales de Tatiana de Rosnay

Publié le par poet24

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv45900603.jpg

 

L'auteur

 

Née de mère britannique et de père français, (Stella et Joël de Rosnay), Tatiana de Rosnay est mariée et a deux enfants ; elle a vécu à Paris, Boston et enfin en Angleterre. De retour à Paris en 1984, elle est attachée de presse, puis journaliste pour Elle et critique littéraire pour Psychologies magazine.

Depuis 1992, Tatiana de Rosnay a publié huit romans en français et deux en anglais. Elle a aussi collaboré à la série Affaires familiales pour laquelle elle a écrit deux épisodes avec le scénariste Pierre­-Yves Lebert. Cette série fut diffusée sur TF1 pendant l'été 2000.

 

Le résumé

 

Hélène, la cinquantaine paisible, mène une vie sans histoire auprès de son mari, de son fils, de sa fille et de ses petits-enfants. Hélène est une épouse modèle, une femme parfaite. Un jour d'été caniculaire à Paris, sur un coup de tête, elle cède aux avances d'un inconnu. L'adultère vire au cauchemar quand, au lit, l'amant sans nom meurt d'une crise cardiaque. Hélène s'enfuit, décidée à ne jamais en parler, et surtout, à tout oublier. Mais, dans son affolement, elle laisse son sac à main... avec ses papiers. Happée par une spirale infernale, Hélène ira très loin pour sauver les apparences. Très loin, mais jusqu'où? Dans ce roman au suspense hitchcockien, Tatiana de Rosnay explore les arcanes de la bonne conscience et la frontière fragile entre le bien et le mal.

 

Mon avis

 

C'est un roman court et donc assez rapide à lire. Il est bien écrit et on se laisse aisément intéressé par la vie d'Hélène qui sombre peu à peu de faux pas en faux pas. j'ai bien aimé ce roman dans l'ensemble meme si la fin m'a déplu. Ca se termine trop en queue de poisson à mon goût.

Publié dans thriller

Commenter cet article

lara C. 10/04/2011 10:44


C'est vrai on se laisse happer par l'histoire même si son style avec des phrases très hachées peut décontenancer. Elle sait se montrer percutante. Par contre j'ai détesté la fin... j'ai vraiment eu
l'impression de me faire avoir avec un gros "j'ai pas d'idée donc démerdez vous" sous couvert d'originalité. A la rigueur, j'aurais préféré qu'elle s'arrête au chapitre avant quand elle ouvre sa
porte; bien que prévisible et en queue de poisson, on avait au moins une vraie fin vicieuse.

J'ai quand même retenté un de ses livres : "le voisin". Pareil, happée par l'histoire... mais je sais pas, la fin est pas mal, avec une idée de fond qui tombe bien mais en même temps elle me gène!
Ca me parait too much. Je vais attendre que tu le lises avant de m'étendre ;)

Va me falloir un troisième livre en fait pour savoir si j'aime vraiment cet auteur!!!