Disparu de Danielle Steel

Publié le par poet24

http://www.yodawork.com/IMAGES/PRESSES%20DE%20LA%20CITE/GF/9782258000018R1.GIF

 

L'auteur

 

Danielle Steel (née Danielle Fernande Dominique Schuelein-Steel le 14 août 1947 à New York, États-Unis) est une écrivaine américaine de romans d'amour à succès.

Avec 69 best-sellers publiés en France, plus de 560 millions d'exemplaires vendus dans 47 pays et traduits en 28 langues, . Depuis 1981, ses romans figurent systématiquement en tête des meilleures ventes du New York Times. C'est en 2007 le 8e auteur le plus traduit dans le monde, derrière Barbara Cartland mais devant Stephen King .

Vingt-deux romans ont fait l'objet d'une adaptation à la télévision.

 

Le résumé

 

Tous les ans, Marielle va allumer un cierge à St Patrick, en souvenir du petit André, l'enfant d'un premier mariage gardé secret, disparu dans un tragique accident. Cette année, dans la vaste cathédrale, la jeune femme tombe sur Charles Delauney, son premier mari, son amour de jeunesse, artiste "expatrié" revenu au pays pour veiller son vieux père malade. Un regard, une légère pression de la main, et le passé resurgit entre ces deux être passionnés. Peu de temps après, le drame éclate : Teddy est kidnappé. Aussitôt, la police considère Charles comme le suspect numéro un. Menée tambour battant par le séduisant John Taylor, agent spécial du FBI, l'enquête piétine pourtant. Arrêté, inculpé, Charles, qui clame son innocence, doit comparaître devant la justice. Mais qui est le coupable, si Charles ne l'est pas ? A mesure que le procès se déroule, les acteurs du drame, Malcolm et même Marielle, sont tour à tour mis en cause. Tel un puzzle monstrueux, la vérité s'impose peu à peu. Une vérité qui n'est pas nécessairement bonne à entendre...

 

Mon avis

 

ce n'est pas trop mon genre de lecture mais ce livre m'ayant été offert très gentiment par une dame qui avait remarqué que je lisais beaucoup, je me suis donc laissée tentée sans regret d'ailleurs. On est face à une enquête dans ce roman suite à l'enlèvement du petit garçon de Marielle Patterson. Son ex-époux étant accusé d'être l'auteur de ce kidnappping, beaucoup de souvenirs parmi les plus douloureux vont remonter à la surface. Ce livre se laisse bien lire quoique dans le même registre je préfère Mary Higgins Clark pour ses ambiances plus sombres plus inquiétantes...

 

un roman à lire pour se détendre et passer un bon moment. j'avoue que si l'identité du ravisseur m'était relativement évidente j'ai été surprise par la fin malgré tout !!

Publié dans romance

Commenter cet article

S. Ecriture 13/06/2010 16:54


C'est une lecture fort agréable et très très rapide ! Une fois lancée dedans, je ne peux plus m'arrêter maintenant !!
A bientôt


S. Ecriture 13/06/2010 08:45


Ah tiens, l'héroïne de la Communauté du Sud en parle dans le tome 1 : sa grand-mère adore cette auteur(e) et ne cesse de la lire et relire, et rerelire... ^-^


poet24 13/06/2010 09:29



je connais pas du tout la communauté du sud j'en entends parler mais c'est tout faudrait que je me penche dessus un de ces jours