Codex le manuscrit oublié de Lev Grossman

Publié le par poet24

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv72438890.jpg

 


L'auteur

 

Né en 1969, Lev Grossman a grandi dans la banlieue de Boston. Diplômé de littérature anglaise à Harvard, il a publié des articles de critique littéraire et culturelle dans des journaux et des magazines tels que The Village Voice, Entertainment Weekly et le New York Times. En 2002, il est embauché par le magazine Time. Son premier roman, "Warp", est paru en 1997. "Codex", son second ouvrage, est devenu un best-seller international. Il vit à Brooklyn .

 

Le résumé

 

Edward Wozny, jeune banquier talentueux, peut enfin savourer des vacances bien méritées.Devant quitter les Etats-unis pour rentrer en Angleterre où un nouveau poste l'attend ,son patron lui demande d'accepter une dernière mission : le duc et la duchesse de Went, les clients de la banque les plus prestigieux, ont besoin d'une personne de confiance. Il s'agit de retrouver dans la bibliothèque familiale un codex ayant été écrit par un certain Gervase de Langford au XIVème siécle. Requête d'autant plus étrange que les spécialistes eux-mêmes ne sont pas d'accord entre eux sur l'existence réelle de ce vieux parchemin ! Edward obtempère malgré tout et se fait aider d'une étudiante, jeune et brillante mais déjà acariâtre, Margaret Napier. Parallèlement, quand ses recherches lui en laissent le temps, Edward se branche sur Internet et se passionne pour un jeu planétaire, Modus, qui, d'énigme en rébus, comporte d'étranges ressemblances avec le fameux manuscrit perdu. Il croit avoir retrouvé le codex, quand le duc lui ordonne d'arrêter toute investigation... Fasciné par le parallèle entre le jeu et le manuscrit, Edward poursuit sa quête et finit par percer le secret de la famille de Went .

 

L'avis de mon frère

 

contrairement à l'idée que l'on se fait il faut le prendre comme un roman d'aventure et non comme un polar sinon c'est la déception assurée. L' intrigue est bien menée, la recherche du manuscrit complétée par les détails sur les reliures et confection des livres au Moyen-Age est fascinante. Les pressions et chantages exercés sur ce banquier ne font que le pousser à aller au bout de sa quète et nous à la fin du livre . je suis quand meme  déçu par la fin que j'ai trouvée trop prévisible voire trop facile. Ca coupe l'interêt du livre.

C'est un livre très descriptif  même trop du sans doute à la profession de journaliste de l'auteur.

 

Commenter cet article

100choses 18/06/2010 12:35


Avis mitigé, mais résumé ultra-attirant; je crois que je vais me laisser tenter.